CoV19 J15 en France ; Coronavirose vers un fiasco planétaire planifié ? | jbl1960blog

COV19 J15 EN FRANCE ; CORONAVIROSE VERS UN FIASCO PLANÉTAIRE PLANIFIÉ ?

Ou pas ? Quoiqu’il en soit ; Il n’y a pas de (BIO)HAZARD !

Pour le moins ; Psychose à la coronavirose !

MON DOSSIER CORONAVIROSE/CoV19 + L’Horreur Vaccinale, constitué depuis décembre 2015 sur comment et pourquoi refuser l’Obligation Vaccinale !

À relier, si vous voulez, avec mon billet d’hier ► Psychose, Macronavirose, Vaccinose et Pot Aux Roses… 2ème Partie

Dans tous les cas avec celui-ci ► Le Nouveau Pearl-Harbor est arrivé… Et également celui-là ► CoV19 : À propos d’un Nouveau Pearl-Harbor neurotoxique !

La sale vérité au sujet du CoVD19

Gordon Duff – 26 mars 2020 – URL de l’article original en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2020/03/30/neo-the-nasty-truth-about-covid-19/

Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans ; Coronavirus : Fiasco (planifié ?) de la réponse yankee à la pandémie et la sale vérité au sujet du CoV19

Durant les deux dernières semaines du mois de mars, une bonne douzaine de gros transporteurs aériens russes (Antonov) ont atterri en Italie afin de sauver cette nation d’une vraie pandémie dévastatrice. Nous notons également que les avions ont dû faire 2500km de plus parce que la Pologne, membre de l’OTAN a bloqué son espace aérien même pour l’objectif d’une mission humanitaire au bénéfice d’une autre nation de l’OTAN.

Commençons avec quelques dures vérités. Le CoVD19 est pire que la grippe saisonnière malgré les faux rapports disant le contraire émis [dans un premier temps] par les médias sous contrôle. Ceux qui disent le contraire le font soit par ignorance, soit parce qu’ils sont payés pour mentir au public. Ceci est une maladie très sérieuse traitée à la légère par les médias et sur laquelle on a menti dès le premier jour. Nous allons parler de ces mensonges, il y en a tant et comment ils nous menacent tous. […]

Commençons avec les mensonges

Il semble jusqu’ici que l’origine du COvD19 soit les États-Unis. La preuve est tangente mais significative et vient sous deux formes.

  • La Chine affirme qu’une équipe sportive militaire américaine a amené la maladie à Wuhan fin octobre 2019. Le timing est correct et est soutenu par des sources haut-placées russes qui ne peuvent néanmoins pas être considérée comme totalement objectives.
  • Les États-Unis ont commencé la recherche sur la modification du virus SRAS/COVID en 2006, ce qui culmina sur un article très bien référencé qui lie de manière supposée la Chine à la création du CoVD19, article intitulé :

“A SARS-like cluster of circulating bat coronaviruses shows potential for human emergence”

Pourquoi cet article est si vital ? Il y a plusieurs raisons, mais avant tout, il est la source de l’affirmation publique de Trump que la maladie a ses origines en Chine et pour ses affirmations privées que la maladie a été créée au Key Laboratory of Special Pathogens and Biosafety, Wuhan Institute of Virology, Chinese Academy of Sciences, Wuhan, China by Xing-Yi Ge and Zhengli-Li Shi

La vérité est loin de tout ça. Le véritable travail de fabrication du CoVD19 est décrit ci-dessous et fut fait à l’université de Caroline du Nord, à Harvard et FDC. Extrait du résumé :

“Ici nous examinons le potentiel pathogène d’un virus ressemblant au SRAS, le SHCO14-CoV qui circule actuellement dans des populations de chauve-souris fer à cheval chinoise. En utilisant le système génétique inversé du SRAS-CoV, nous avons créé et caractérisé un virus chimérique exprimant l’intensité et la concentration du coronavirus de la chauve-souris SHCO14 dans une structure adaptée pour la souris du SRAS-COV.”

Afin d’effectuer l’étude controversive de 2015, il y avait besoin de financement. La plupart de celui-ci vint d’une source secrète, l’USAID, le financier lié à la CIA des laboratoires de recherche sur les armes biologiques dans le monde.

La CIA ne finance pas la prévention des maladies et n’est certainement pas une ONG. La CIA mène une guerre clandestine. Quand les universitaires qui publièrent l’article réalisèrent que cette source de financement était omise, ils firent les corrections nécessaires exprimées comme suit :

Changement d’histoire

20 novembre 2015

Dans la version internet de cet article, les auteurs ont omis de reconnaître une source de financement, l’USAID-EPT-PREDICT, financement d’EcoHealth Allicance à Z.-L.S. cette erreur a été corrigée dans les versions imprimées, PDF et HTML de cet article.”

L’implication chinoise, comme assumée par Trump, fut celle de fournir un virus valide de forme SRAS aux labos américains, dans ce cas précis un virus émanant de la population de chauve-souris fer à cheval de Wuhan sous prétexte de recherche universitaire.

La totalité de cette recherche fut bien entendu conduite aux États-Unis, principalement à l’université de Caroline du Nord où, comme le précise le résumé de l’article, fut “généré” un virus “chimérique”

Par le terme “chimérique”, ils veulent dire qu’ils l’ont fabriqué eux-mêmes, qu’ils ont créé quelque chose qui n’existe pas dans la nature.

Lorsqu’on recherche l’historique de tous les universitaires impliqués dans la recherche, il devient clair qu’il y avait un intérêt signifiant, incluant le soutien et le financement, de l’establishment du ministère de la défense américain, en des années de travail qui, bien qu’orienté vers une “méthode de guérison”, dévouées à la capacité de créer et de militariser des coronavirus chimériques.

Voyez-vous, dès la période de l’après 11 septembre, les vice président Dick Cheney et Ministre de la Défense Donald Rumsfeld d’alors,  firent la promotion de la recherche intensive sur les armes biologiques et chimiques, sur les virus ressemblant au SRAS et gaz de combat comme la sarin ou le VX.

Des programmes parallèles pour investiguer les capacités de déploiement cette forme d’armement secrètement contre les ennemis de l’Amérique furent une priorité non seulement pour les agences de la défense mais aussi des universités américaines, toujours “à la chasse” de financement du gouvernement quelque soit l’aspect foireux de la source.

Il n’y a pas d’évidence que les dernières étapes nécessaires à la création d’armes biologiques ou de production de méthodes d’acquisition pandémique furent partie intégrante de cette étude.

Néanmoins, il est aussi clair que cette étude a fourni de grands pas en avant vers ce but et que les labos sous contrôle de la défense, incluant mais n’étant pas limité à Fort Detrick dans le Maryland, existent et possèdent cette capacité.

Ainsi, nous pouvons fortement argumenter sur le CoVD19 comme étant une arme biologique, mais avec encore plus de clarté que les accusations d’une implication chinoise dans un virus chimérique sont totalement infondées.

Il est aussi très clair que ceux qui ont accédé à cette étude et ont volontairement induit les gens en erreur dans le rôle de la Chine, l’ont aussi fait dans l’intention de blâmer la Chine pour quelque chose perpétré par les États-Unis. Ceci nous laisse avec la considération de rebaptiser le CoVD19 comme étant en fait le “CoVD Caroline du Nord”.

Retournons sur l’Italie où l’aide aérienne russe continue de parvenir, semblable à celle sous Staline mais cette fois-ci contournant la défense de l’OTAN et sa tentative d’interférer avec l’effort humanitaire pour soulager une population meurtrie. […]

Le pire est une campagne de désinformation secondaire, largement orchestrée par Trump et des gens comme Sean Hannity de Fox News ainsi qu’un bon nombre de leaders religieux américains. Trump et son conseiller Sean Hannity, un théoricien du complot sans aucune éducation formelle,  a souvent mentionné le CoVD19 comme étant bidon.

De plus, l’étroite relation entre Trump et la frange de frapadingues de la bible de l’extrême droite religieuse a troublé encore plus l’affaire, voyant des leaders religieux pro-Trump offrir des traitements bidons pour le CoVD19, faisant des affirmations délirantes d’intervention divine, toujours pour de grosses sommes d’argent, ou simplement en entretenant le déni comme c’est le cas avec Jerry Falwell Jr.

Falwell est le patron de liberty university et d’une église revivaliste de guérison du “priez et payez” qui a des millions d’adeptes. Il dit que le CoVD19 simplement n’existe pas et il fait rouvrir les écoles et les églises, ce malgré les interdictions par les autorités ; il le fait avec le soutien de Trump, lui-même en porte à faux avec les autorités.

En ce moment, il y a des dizaines de millions d’Américains à qui ont dit d’ignorer les procédures de quarantaine, un message qu’ils reçoivent avec l’accord tacite du président des États-Unis.

Les intérêts personnels de Trump sont toujours financiers. Dans ce cas-ci, Trump est loin derrière dans les sondages de la présidentielle 2020 pour laquelle Joe Biden est de loin le favori. Trump ressent que ceci est dû à l’effondrement de l’économie et à la hausse du chômage due au fait que l’Amérique n’est pas préparée et aux grosses bourdes de Trump dans sa gestion de la pandémie mondiale.

Quoi qu’il en soit, quand on regarde les propositions de solutions rapides que font Trump et ses soutiens politiques, imprimer toujours plus de cette monnaie de singe sans aucune valeur et sans fin, fric qui sera donné aux soutiens entrepreneuriaux de Trump et suivre le concept de corriger une économie pourrie de dette avec encore plus de dette semble bien fallacieux.

Ceci a mené à une controverse politique sur les packages de sauvetage des entreprises impliquant un problème sous-jacent qui est celui de constater que bien des entreprises recherchant un “sauvetage CoVD19” sont elles-mêmes insolvables et ce depuis au moins septembre 2019…

Ainsi, l’idée de contrôler la pandémie en l’ignorant, en ridiculisant la science et pire encore, en ne soutenant pas les efforts de brider la maladie avec toujours plus de déni, toujours plus d’incompétence et une foule de jeux politiques minables seront très difficiles à cacher à l’électorat déjà bien aigri du “trumpisme”.

Au début, on a commencé avec le déni, appelant la pandémie une supercherie. Puis Trump a mis son beau-fils, Jared Kushner, un seigneur des bidonvilles du New Jersey, en charge des efforts de la Maison Blanche.

On attend toujours de l’entendre alors que la pandémie s’étend. Malgré une grosse augmentation des infections et des morts aux États-Unis, Trump pousse pour toujours plus de déni, proposant de rouvrir les affaires commerciales alors que des millions de personnes diffusent le virus.

Alors bien sûr, ce problème existe parce que les États-Unis, par les croyances politiques et les paris de Trump, ne testent personne. très très peu d’Américains mis à part quelques riches et les membres de la classe gouvernante, ont été testés pour le CoVD19.

En fait, la plupart des hôpitaux rationnent sévèrement les kits de test ou sont en rupture de stock depuis un bon moment ; de plus les tests américains prennent des jours pour avoir les résultats, alors que les kits chinois sont disponibles par dizaines de millions et offrent un résultat (NdT : à 98% fiable) en 10 minutes. et ne coûtent quasiment rien, mais ils ne peuvent pas être utilisés aux États-Unis.

Si un Américain veut être testé pour le CoVD19, même si c’est un professionnel de la santé exposé au virus, il n’y a pas de tests disponibles quelque soit le prix.

Voyez-vous, Trump a mis des sanctions contre la communauté médicale aux États-Unis, l’empêchant de sourcer les kits de test, les masques, les chasubles médicales, les respirateurs etc, et tous les équipements normalement achetés en Chine, équipement généralement pas du tout fabriqués aux États-Unis et ce pour des raisons politiques.

Maintenant, il est forcer de réviser sa politique, pratiquement “sous la menace du fusil” et il est certainement bien trop tard pour faire de la prévention d’épidémie que tester les gens aurait limiter, comme en Afrique.

Il y a pire, avec la Russie prenant le taureau par les cornes, ainsi que la Chine bien entendu, pour gérer la pandémie mondiale, Trump vient juste de renouveler une interdiction de toute aide russe aux États-Unis.

Le cœur du problème est une malhonnêteté criminelle et la spéculation.

[…]

De CNN :

Le président Trump a dû faire face à de nouvelles questions troublantes jeudi au sujet de sa réponse à la pandémie du coronavirus alors qu’il devint clair qu’il y a une pénurie nationale de respirateurs, de masques et autre équipement médical crucial.

Pendant une conférence de presse de la Maison Blanche, on a demandé à Trump au sujet de la pénurie et il a botté en touche suggérant que le problème ne pouvait pas être anticipé. Il a aussi balayé de la main toute responsabilité dans cette crise et a encouragé les États à trouver leurs propres solutions et ressources. “Où vous avez un problème de respirateurs, nous faisons de notre mieux pour en trouver”, a dit le président. “Personne n’aurait pu imaginer une telle situation dans ses rêves les plus fous, que nous aurions besoin de dizaines de milliers de respirateurs. Ceci est unique à cette situation précise.”*

Les faits, en premier : Trump a tout faux. Les experts médicaux et les fonctionnaires de la santé publique ont dit depuis des années que les États-Unis feraient face à une pénurie de respirateurs si une pandémie survenait, comme celle du CoVD19. Même durant la présidence de Trump, il y a eu des alarmes en provenance des hôpitaux disant que ceux-ci seraient à cours de matériel et de ressources parce que les États-Unis n’étaient absolument pas préparés à une pandémie

Depuis le début de la crise très tôt cette année, Trump et son équipe ont répondu par des douzaines d’affirmations malhonnêtes et trompeuses et la prise de position du président concernant la pénurie de respirateurs est en parfaite concordance avec ses tentatives d’éviter toute responsabilité en affirmant faussement que personne ne pouvait prévoir une pandémie comme celle-ci. Il a affirmé cela à plusieurs reprises même après avoir été prouvé qu’il ait tort.”

La réponse de Trump à tout ceci est de demander au Ministère des Affaires Étrangères d’ouvrir “un obscur programme” pour avoir accès “hors système” à du matériel et de l’équipement médicaux afin de couvrir l’énorme échec des États-Unis en ce domaine.

De Press TV :

“Les États-Unis ont lancé une campagne diplomatique désespérée pour subvenir à leur échec massif et à la pénurie de leur système médical alors que les fatalités grimpent à cause du coronavirus.

Le ministère des affaires étrangères a donné ses instructions à ses diplomates de haut niveau pour que ceux-ci poussent les pays de l’Est et les gouvernements d’Eurasie de booster leurs exportations de matériel médical d’urgence vers les États-Unis afin de palier à la pénurie alors que la crise du coronavirus empire de jour en jour.

The email came from an official at the Office of US Assistance to Europe, Eurasia, and Central Asia—an office that under normal circumstances coordinates delivering US aid and assistance to countries in Eurasia and Europe.

Le sous-secrétaire d’État aux Affaires Politique de Trump, David Hale, a demandé à tous les officiels des ambassades à travers l’Europe et l’Eurasie de rapporter sur ce que les pays étrangers seraient capables de vendre comme “équipements d’urgence médicale critique” aux États-Unis.

En fonction des besoins critiques, Les États-Unis pourraient envisager d’acheter ces articles pour une valeur de centaines de millions de dollars ainsi que l’achat d’équipement de pointe comme les respirateurs par centaines de milliers”, a dit David Hale dans un courriel. Il a dit que la requête s’applique à des pays hôtes “moins Moscou”.

La requête mine les demandes de Trump qui a insisté à de nombreuses reprises que les États-Unis pouvaient suffire à la demande pour les tests coronavirus et l’équipement médical par eux-mêmes, a noté FP.

’Nous avons beaucoup d’entreprises qui fabriquent de tels produits, chaque produit que vous avez mentionné, plus les respirateurs et tout le reste. Nous avons des usines automobiles, sans avoir à utiliser la loi (loi sur la production de la défense). Nous n’avons pas à l’utiliser mais elle existe au cas où nous en aurions besoin. Mais nous avons tant de choses maintenant fabriquées par le grand nombre, ils ont augmenté la production, a dit Trump le 21 mars.”

À Washington, le résultat du “gouvernement par des amateurs”, inattendu pour beaucoup, a été un formidable désastre. (NdT : partout en occident du reste, car le capitalisme ne peut plus produire qu’une seule chose à outrance et indéfiniment : l’ineptie et la connerie universelle …) Lorsque les outsiders bidons à la Bolton, qui a passé des décennies à l’intérieur de la fange systémique, ont rejoint l’administration Trump, tuer la réponse de l’Amérique à la pandémie fut la priorité #1 sur la liste.

Agence après Départements Gouvernementaux, les véritables scientifiques et experts ont été remplacés par des publicitaires, des clowns des relations publiques et des avocats véreux.

Il n’y aura aucun avion d’aide américaine qui atterrira en Italie, pas tout de suite. Quand ils viendront, ce sera pour acheter de l’équipement médical d’occasion pour les États-Unis et on recouvrira les étiquettes de fabrication russe…

*En 2003, le professeur Didier Raoult avait remis un rapport au gouvernement à propos du «risque d’apparition de mutants de virus respiratoires» et soulignait la faible préparation des autorités «face à ces événements chaotiques». Le ministre de la Santé de l’époque avait ignoré cette mise en garde.

Le professeur Didier Raoult, désormais bien connu pour avoir présenté la chloroquine comme un potentiel traitement au Covid-19, avait mis en garde le gouvernement il y a déjà 17 ans. En effet, en 2003, il avait remis un rapport de 372 pages consacré au «risque d’apparition de mutants de virus respiratoires, en particulier de la grippe». Il y soulignait d’ailleurs que «notre préparation face à ces événements chaotiques est faible», a rapporté Le Parisien.

Il avait par ailleurs prévenu que les «pays riches» ne devraient pas s’estimer à l’abri de tels virus, même avec un système de santé mieux développé. «L’espèce humaine est unique, les micro-organismes se déplacent et toute émergence d’un nouveau pathogène dans n’importe quel pays du monde lui permettra une rapide extension sans qu’aucun contrôle ne soit réalisable aux frontières», avait-il alerté. Ainsi, le docteur Raoult souhaitait remédier au manque de préparation du gouvernement en créant des «infectiopôles» dans les plus grandes villes de France. Ceux-ci auraient eu pour but de surveiller les maladies infectieuses et de mieux s’y préparer, un paramètre où la France était déjà à la traîne en 2003, et encore aujourd’hui, comme l’a démontré la pandémie du Covid-19. Le ministre de la Santé de l’époque, Jean-François Mattei, regrette sans doute aujourd’hui que l’avertissement du professeur Raoult soit tombé dans l’oubli. «C’est tombé en plein cœur de la canicule de 2003, ce qui a bloqué certaines décisions sanitaires. Il est clair que le rapport de Didier Raoult est passé au second plan», a-t-il admis auprès du quotidien francilien. Pour lire l’intégralité du l’article ► https://fr.sputniknews.com/france/202004011043446279-un-rapport-remis-par-le-pr-raoult-il-y-a-17-ans-predisait-le-chaos-a-venir-mais-le-gouvernement-la/

Et en même temps ; Le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a fait un lapsus en s’adressant au peuple américain depuis la Maison Blanche lorsqu’il a déclaré que le COVID-19 est un exercice militaire réel. « Il ne s’agit pas de représailles », a expliqué M. Pompeo. « Cette situation va de l’avant – nous sommes dans un exercice en temps réel ici pour bien faire les choses »Donald Trump est furieux que l’État profond ait pris le contrôle par la Continuité du Gouvernement, y a-t-il eu un coup d’État ?

Avec un regard dégoûté, le Président Trump a répondu : « Vous auriez dû nous le faire savoir »Source ► https://www.fort-russ.com/2020/03/mike-pompeo-says-covid-19-is-a-live-exercise-trump-retorts-they-should-have-let-us-know/ – Traduit par Réseau International ► https://reseauinternational.net/mike-pompeo-declare-que-le-covid-19-est-un-exercice-en-temps-reel-trump-retorque-ils-auraient-du-nous-le-faire-savoir/ VIA OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/04/01/mike-pompeo-declare-covid-19-exercice-en-temps-reel-trump-retorque-ils-auraient-du-nous-le-faire-savoir/

En France, au 15ème jour du confinement général, Macron et tout son gouvernement-qui-nous-ment ne sont absolument pas mieux loti, et nous encore moins…

Voici, cependant, au 31/03, les vrais ratios de létalité en milieu hospitalier, sur une population française à 67 000 000 (1) ;

Cas confirmés :                     44 550 (2)

► en réanimation :                 5056 (3)

► décédés :                               3024 (4)

(1) 100%

(2) 0.066%

(3) 0.0075%

(4) 0.0045%

Les stats italiennes au 24/03/20 au format PDF ; [ https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf ]

Et à cette heure, nous menons des investigations, afin de savoir pourquoi le village de Ferrare situé en Lombardie, région décimée par les cas mortels de CoV19, échappe, miraculeusement à la pandémie ► https://fr.sputniknews.com/international/202004011043446556-cette-province-italienne-dont-la-frontiere-est-presque-impermeable-au-coronavirus/

Vous pouvez compléter par vos propres recherches, il n’est pas question de prétendre détenir une vérité et vouloir vous l’imposer. Juste permettre de déchirer nous-mêmes, à notre rythme, le voile que l’on nous a plaqué devant les yeux…

Sinon ?

 

C’est Ausweis, S.T.O., Couvre-Feu et CONFINEMENT ÉTERNEL ► https://fr.sputniknews.com/france/202004011043450987-edouard-philippe-sur-le-deconfinement-il-ny-a-pas-precedent-dans-le-monde/

Pour un déconfinement général concerté et réfléchi dans cet ICI et ce  MAINTENANT ► Le monde d’Après-CoV19 commence maintenant !

JBL1960

Navigation de l’article

Source : CoV19 J15 en France ; Coronavirose vers un fiasco planétaire planifié ? | jbl1960blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :