Rugy, suite et peut-être enfin fin – Vu du Droit

MENU

RUGY, SUITE ET PEUT-ÊTRE ENFIN FIN

Résultat de recherche d'images pour "caricatures sur François de Rugy"

François de Rugy dernière petite oraison avant mise en terre

Touitteur : « Comment ne pas penser aux mots de François Mitterrand en hommage à Pierre Bérégovoy » (François de R., indic, rabatteur, prébendier puis cocu).

Ce n’est pas que le bonhomme, en lui-même, soit particulièrement intéressant, ni même influent, mais pourtant, il n’en finit pas de nous prodiguer d’utiles leçons sur l’époque que nous traversons.Résultat de recherche d'images pour "caricatures sur François de Rugy"

Sur l’homme, il n’y a rien à dire de neuf, ni rien à apprendre : il s’est donné suffisamment de mal pour montrer qu’on pouvait s’asseoir éhontément sur absolument tout (les principes, les convictions voire rien du tout) pourvu que la carrière avance (et les points de retraite aussi, surtout à ce régime). Magie du « nouveau monde libre » où la putasserie crasse et le parjure deviennent des gages de « sincérité » (et donc de « transparence »).

Image associée
Il n’y avait absolument aucune raison valable de lui accorder quelque confiance que ce soit. Et si on l’a nommé ou propulsé ici ou là, c’était en remerciement des services rendus – et accessoirement des trahisons, dont il est devenu expert – et en attendant d’en caser un plus « fiable », et plus utile, au même poste. De Rugy n’a jamais servi à rien, pas même à faire « avancer » une cause, fût-elle mauvaise.

Image associée

Il n’y a rien. Pas de pensée, pas de conviction, même pas de résultat tangible. Rien. Rien même pour s’acharner. De Rugy, l’Histoire en fera le procès, si elle en a le temps, et à la rigueur, si elle devait ne rien en retenir, on pourrait même se demander s’il ne faudrait pas intenter un procès à l’Histoire pour « laxisme » ou « dillettantisme ».

Résultat de recherche d'images pour "caricatures sur François de Rugy"

Non. Ce qui est très inconfortable dans toute cette pitrerie, c’est de faire tomber un ministre en feignant de révéler (ou de découvrir) qu’il n’est qu’un petit merdeux nanti opportuniste – ce que personne ne pouvait ignorer depuis belle lurette – tout en en faisant un totem, un tableau de chasse à lui tout seul. Alors qu’il n’est qu’un faire-valoir, une courroie de transmission, un bête « consommable ». Qu’il ne l’ait pas compris lui-même est une chose, mais ses maîtres, eux, l’ont toujours su. Dans ce monde où les ors et les ronds de jambe vous laissent opportunément croire que vous avez de l’importance, la piétaille reste la piétaille et les courtisans le redeviennent parfois promptement, sans même comprendre pourquoi ni comment. D’où l’intérêt d’être piétaille et de le rester jalousement : ne surtout jamais rien devoir à cette caste de tordus flagorneurs et/ou parjures.

Résultat de recherche d'images pour "caricatures sur François de Rugy"

Mais De Rugy ajoute encore une note sur cette harpe.
Vendu, cocu, acheté, lâché et lynché, voilà qu’il se la joue, toute honte bue, « affaire Dreyfus » en invoquant un truc trouble et une « autorité morale » pour le moins douteuse.
Inélégant dans l’ascension, il l’est aussi, splendidement, dans la chute. On en oublierait presque que les autres sont rigoureusement pareils, mais encore moins « sincères ».
Ceux qui nous l’exposent aujourd’hui comme défouloir savaient, au moins autant que nous, depuis longtemps à quoi il finirait par leur servir.

Résultat de recherche d'images pour "caricatures sur François de Rugy"

Il y a des mots pour ces gens-là. De Rugy est un minable carriériste qui s’est vendu à des salauds mercenaires sans état d’âme.
Il n’y a finalement pas grand monde à plaindre dans ce panier-là. Mais quand un imbécile vendu tombe, c’est peut-être parce qu’un vendu un peu plus roué veut nous le jeter en pâture, en diversion, pour que le jeu perdure.
Si on se jette sur celui-là, que ferons-nous sur les autres, le jour venu ?Résultat de recherche d'images pour "caricatures sur François de Rugy"

MATHIEU MOREL

Post navigation

14 COMMENTS

  1. Bien dit. C’est finalement l’histoire de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf. Elle a, comme il se doit, explosé en plein vol. Je ne vais pas plaindre ce minable petit marquis.
    Une dernière chose : je suis ce blog depuis des années et je m’en délecte. J’y ai lu plusieurs fois la détestation profonde que Pleynel inspire à RDC. Reconnaissons que Mediapart a fait œuvre utile.

  2. Excellent.
    Puisqu’il s’agit d’écologie. j’en profite pour vous indiquer l’adresse du site de la ligue de protection des oiseaux LPO où vous trouverez des liens pour signer, dans les enquêtes publiques, contre la poursuite de la chasse aux alouettes , au piégeage à la glue , à la chasse de grives et de merles . Il faut savoir qu’en 20 ans, le nombre de passereaux a diminué dans nos campagnes de 30 à 40% selon les espèces ( source : Muséum d’Histoire Naturelle de Paris )

    https://www.lpo.fr/actualites/comme-l-ete-dernier-c-est-le-moment-de-dire-non-au-piegeage-cruel-de-centaines-de-milliers-d-oiseaux-en-france-2-dp1

  3. Puisque ceci est sur la table, voici ma contribution avec cet extrait, trouvé dans  » Rue Affre  » dont vous trouverez un lien ci-dessous pour lire le billet entier, ce que je vous conseille. Car, si celui-ci est rédigé dans un langage très cru, il jette une lumière lucide et cruelle sur ce  » petit monde  » qui n’a plus aucun honneur. Je pourrais même ajouter que, même les pauvres qu’ils méprisent au plus haut point, font preuve de bien plus de dignité que tout ces petits marquis, aussi incompétents que corrompus.
    Vivement que nous relevions tous la tête pour bouter hors du gouvernement cette caste parasite et prédatrice.
    Voici donc l’extrait:
    « Mediapart, dont la spécificité est d’attaquer la tapisserie pour mieux épargner les murs du système aime à mordre les mollets de l’indélicat, Morelle, Cahuzac…sans jamais toucher à l’organisation générale. »
    L’ensemble du billet ici: http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/

  4. L´affaire de Rugy n´est que de l´enfumage destiné à escamoter le jugement innocentant Tapie dans une affaire de détournement de fonds publics besucoup plus importante qui est celle du Crédit Lyonnais où les contribuables français ont du payer des centaines de millions pour éponger les malversations de la bande à Mitterand.On suivra avec intérêt la plaidoirie en Appel. Pour quand ?
    salutations.
    Vendeuvre.

    • Exact. On suivra aussi avec intérêt l’affaire Zineb Redouane. Sans oublier Benalla bien sûr !

  5. Faut-il en rire ou en pleurer? Son opportunisme me rappelle le roman pamphlétaire : »Mémoires d’un seigneur de la mondialisation » qui a fait le choix de rire des carriéristes.

  6. Ah! Ça fait du bien de lire ces mots! Si bien choisis!

    Ce Rugy fut député écolo de Loire Atlantique . Il n’y fit rien à part se pousser du col et lorsqu’il était interpelé par telle ou telle association il envoyait une fin de non recevoir, car il n’allait quand même pas se mouiller pour des causes vaines! ( à son sens evidemment).

  7. Le plus insupportable reste cette maniere de pretendre se draper dans une vertu qui etait plutôt celle de Beregovoy qui, lui, faisait l’objet d’un chantage dont il n’a pu s’echapper que par un « suicide » à la maniere mafieuse.

  8. Sa mise en terre ne durera pas bien longtemps puisque, je crois, il doit reprendre son siège de député…

Source : Rugy, suite et peut-être enfin fin – Vu du Droit

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :