« Onfrayologie appliquée : le cas des lunettes de Michel Onfray » par Bruno Adrie – In cauda venenum

« Onfrayologie appliquée : le cas des lunettes de Michel Onfray » par Bruno Adrie

Craignant de ne pas être reconnu ou reconnaissable, le philosophe de plateaux Michel Onfray s’est porté acquéreur d’une paire de lunettes mémères au ridicule indéniable. Ridicule donc reconnaissable et pour cette raison transformable en logo par les soins de ce philosophe boutiquier: le logo de MichelOnfray.com.
N’oubliez pas les majuscules!
Onfray d’après Onfray, c’est donc avant tout une marque, symbolisée par ce logo « paire de lunettes mémères ».
Il est vrai que je ne reconnaîtrais pas Onfray si je le croisais dans la rue ou si je le trouvais assis sur la banquette d’un café sans rien sur le nez. Je ne le reconnaîtrais pas de prime abord et me contenterais de me dire : « Tiens, ce monsieur ressemble à MichelOnfray.com! »
Mais en l’examinant plus longtemps, et en observant notamment cette expression de sérieux qui cherche à en imposer, cette grimace de profondeur singée qui trahit une soif d’honorabilité, je finirais par comprendre qu’il s’agit bien de lui, du philosophe bougon, de ce lecteur infatigable de lectures à recracher pour rester au sommet des ventes, pour tenir la dragée haute à ses détracteurs, pour compenser la profonde frustration qui l’habite depuis qu’il écrit, frustration qu’il devrait surmonter – ce que nous lui souhaitons de tout coeur – maintenant qu’il est l’idole des instituteurs à la retraite – pas tous, fort heureusement -, des consommateurs de verni culturel à séchage rapide et des ennemis invétérés – et Dieu sait s’il sont nombreux – de toute rédemption surnaturelle.Résultat de recherche d'images pour "qu’Onfray"

Certains me diront que je suis méchant ou que je perds mon temps. Je ne suis pas d’accord. Je crois que le tout est dans la partie, que le Bouddha est dans la haie au fond du jardin et qu’Onfray révèle sa nature de philosophe quincaillier en utilisant ce logo qui, par ailleurs, le place dans la droite ligne de la Fantômette de Georges Chaulet.
Tout ceci manque singulièrement de sérieux.

Résultat de recherche d'images pour "Fantômette de Georges Chaulet."

Bruno Adrie

Navigation des articles

Source : « Onfrayologie appliquée : le cas des lunettes de Michel Onfray » par Bruno Adrie – In cauda venenum

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s