Galette des rois crème de noisette et cassis

Galette des rois crème de noisette et cassis

Quel plaisir d’ouvrir ses pots de confiture en plein hiver, c’est une petite évasion qui nous rappelle les saveurs estivales. J’ai eu le plaisir de déboucher un pot de confiture de cassis que j’avais préparé cet été, une merveille sur des tartines de pain frais. C’est justement en me délectant de mon petit-déjeuner que l’idée folle m’est venue. Je réfléchissais déjà depuis plusieurs jours aux parfums de ma prochaine galette (et oui, chaque année il me faut en préparer plusieurs. Fêter l’épiphanie seulement une journée c’est pas pour moi !) et j’ai alors imaginé ce joli brin d’acidité qu’allait apporter le cassis sur une délicieuse crème de noisette. Bien que repue, j’en salivais déjà !

Vous me croirez ou non, mais cette galette était juste exceptionnelle ! le mariage entre la noisette et le cassis est vraiment parfait ! à l’élection de Miss Galette, elle a des chances de finir dans le top 3.

img_6176-v2

 

img_6190-mcd

 

Ingrédients (pour une galette de 26 cm de diamètre)

  • 500 g de pâte feuilletée (pour réaliser la pâte feuilletée « maison » voir ma recette ICI ou LA. Si cela vous intéresse, je donne également quelques conseils au bas de l’article pour le choix de la pâte feuilletée)
  • 125 g de poudre de noisettes
  • 145 g de sucre
  • 105 g de beurre à température ambiante
  • 2 œufs
  • 20 g de pâte de noisette (facultatif)
  • 1 jaune d’oeuf (pour la dorure)
  • 200 g de confiture de cassis (ou de myrtilles)
  • 1 fève

Préparation

  • Réaliser la crème de noisette : battre au fouet les 2 oeufs avec le sucre.
  • Ajouter le beurre ramolli en continuant de battre, puis la pâte de noisette.
  • Verser enfin la poudre de noisettes et battre à nouveau.
  • Montage de la galette : Diviser votre pâte feuilletée en deux morceaux de 250 g chacun.
  • Étaler les deux morceaux de pâte pour obtenir deux disques de pâte de même épaisseur et de 28 cm de diamètre.
  • Détailler une bande de 2 cm sur l’extrémité de chacun des disques.
  • Replacer ensuite une des bandes sur les bords de la base du premier cercle de pâte et appuyer du bout des doigts pour souder.
  • Piquer le fond de pâte à l’aide d’une fourchette puis répartir la crème de noisette au centre de la galette en laissant 2 cm d’espace entre la crème et les bords.
  • Répartir la confiture de cassis sur la crème de noisettes.
  • Déposer la fève sur la garniture.
  • Refermer la galette en plaçant le deuxième disque de pâte sur la garniture.
  • Former une petite cheminée au centre de la galette en faisant un petit trou avec la pointe d’un couteau.
  • Souder les bords en appuyant sur tout le tour avec le bout des doigts.
  • Former ensuite les motifs sur le dessus de la galette.
  • A l’aide d’un couteau, chiqueter la pâte (c’est à dire enfoncer légèrement le côté non coupant du couteau, lame vers l’extérieur pour former les motifs sur les bordures).

img_3469-v2

  • Placer ensuite la galette pendant 30 minutes au réfrigérateur (il faut qu’elle soit très froide au moment d’enfourner).
  • Préchauffer le four à 200° C, chaleur tournante.
  • Mélanger le jaune d’œuf puis à l’aide d’un pinceau, dorer toute la surface de la galette (attention à ne pas dorer les bords latéraux !! voir pourquoi dans les remarques plus bas).

img_3480

  • Enfourner la galette à 200°C pendant 15 minutes, puis baisser le thermostat à 180°C et cuire encore 15 minutes environ.
  • Servir aussitôt.

Remarques :

  • Plus le temps passe et moins j’étais satisfaite des galettes réalisées avec des pâtes feuilletées du commerce. Je trouvais qu’elles ne gonflaient jamais autant que les pâtes feuilletées ‘maison’. J’ai donc renoncé à en acheter. Depuis, quand je n’ai pas le temps de la préparer moi-même, je demande à mon boulanger de m’en vendre un morceau (il suffit de le prévenir la veille 🙂 ) ou alors, j’achète la pâte feuilletée de chez Picard à étaler soi-même, ce qui permet de choisir l’épaisseur voulue (il faut compter 250 g de pâte par disque). Je vous ai également expliqué dans le déroulé de la recette comment obtenir une galette encore plus gonflée en plaçant une bande de pâte entre les deux disques de la galette. C’est juste une question d’esthétique, vous n’êtes pas obligé de le faire😉
  • Il est important de ne pas oublier de faire un petit trou au centre de la pâte (la petite cheminée) car c’est par ce petit trou que l’humidité va pouvoir s’échapper de la galette lors de la cuisson. Cela évitera à la garniture de chercher à s’échapper par les côtés 😉
  • Pour que les côtés de la galette lèvent bien à la cuisson, il est impératif de ne pas mettre de jaune d’œuf sur les bords (on dore le dessus de la galette, mais pas les côtés). Le jaune d’œuf empêche le feuilletage de lever.
  • La galette doit être froide au moment de l’enfourner, ceci pour créer un choc thermique qui va permettre à la galette de bien lever.
  • J’ai ajouté de la pâte de noisette pour accentuer le goût de noisette, mais c’est facultatif, si vous n’en avez pas vous pouvez vous en passer.
  • J’ai servi cette galette avec un pur jus de pommes Bio de la marque Coeur de Pom’.

img_6294-v2

Laisser un commentaire

Navigation des articles

Source : Galette des rois crème de noisette et cassis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s