(3) Strange Fruit. Billie Holliday – YouTube

 

Strange Fruit. Billie Holliday

105 192 vues

Ajoutée le 22 avr. 2013

ABONNÉ 599

Southern trees bear strange fruit, Blood on the leaves and blood at the root, Black bodies swinging in the southern breeze, Strange fruit hanging from the poplar trees. Pastoral scene of the gallant south, The bulging eyes and the twisted mouth, Scent of magnolias, sweet and fresh, Then the sudden smell of burning flesh.  Here is the fruit for the crows to pluck, For the rain to gather, for the wind to suck, For the sun to rot, for the trees to drop, Here is a strange and bitter crop. Traduction : Les arbres du sud portent un fruit étrange. Du sang sur les feuilles, du sang sur les racines, Un corps noir se balançant dans la brise du Sud. Etrange fruit pendant aux peupliers. Scène pastorale du vaillant Sud. Les yeux exorbités et la bouche tordue,  Parfum de magnolias, doux et frais. Puis une odeur soudaine de chair brûlée. Voici un fruit à picorer par les corbeaux Que la pluie fait pousser, que le vent assèche. Pourri par le soleil, il tombera de l’arbre. Voilà une étrange et amère récolte ! (Abel Meeropol)             Strange Fruit est un poème qu’il faut lire en ayant à l’esprit un paysage rural semé de champs de coton qui laissent voir ça et là quelques arbres isolés ou quelques bosquets procurant un peu de fraîcheur. Il faut imaginer qu’au siècle dernier, dans les années 30, au plus fort des lynchages dans les campagnes américaines, quand un promeneur empruntait une route serpentant dans ce paysage de rêves, au détour d’un chemin, il n’était pas rare qu’il voie suspendu à un arbre un étrange fruit. Un fruit noir qui ensanglantait les feuilles et les racines de l’arbre qui le portait.              Ce fruit étrange dont il est question désigne les corps des victimes noires des lynchages que l’on pendait aux arbres quand elles n’étaient pas brûlées vives. Ces images, Abel Meeropol, un enseignant juif d’origine russe, les avaient découvertes par le biais des photographies que les familles blanches s’adressaient sans vergogne et sur lesquelles on les voyait rayonnantes à côtés de leur victime. Choqué par cette pratique, il écrivit et publia un poème (Bitter Fruit) sous le pseudonyme de Aka Lewis Allan. Il en fera par la suite une chanson et la proposera à la chanteuse noire américaine de jazz et de bleues, Billie Holiday. Celle-ci, déjà célèbre, chantera pour la première fois ce texte, devenu Strange Fruit, au Café Society, seul club antiségrégationniste de New York.             Dans une mise en scène sobre avec le public plongé dans le noir et un faisceau de lumière éclairant la silhouette de Billie Holiday, celle-ci chanta d’une voix déchirante accompagnée des seules notes d’un piano. A la fin de sa prestation, le public désorienté garda un silence de mort. Puis, un spectateur osa battre des mains entraînant peu à peu le reste du public dans un tonnerre d’applaudissements. Depuis, cette chanson compte parmi les réquisitoires artistiques les plus vibrants contre le lynchage couramment pratiqué dans le Sud et l’Ouest des Etats-Unis. Seize ans avant que Rosa Parks ne devienne célèbre en refusant de céder sa place dans un bus en Alabama, grâce à « sa voix déchirée et déchirante », Billie Holiday a permis à ce poème de faire prendre conscience du racisme et du pouvoir de l’art dans le combat pour les droits des noirs. Raphaël ADJOBI Source : http://raphael.afrikblog.com/archives…

MOINS

Les combats contre la ségrégation Scottsboro Alabama doc 7

Les combats contre la ségrégation Scottsboro Alabama doc 7 

 

1)Présentation de la BD Scottsboro Alabama

 

Afficher l'image d'origine
Couverture de la bande dessiné
Partie 2 de Scottsboro Alabama

SCOTTSBORO ALABAMA est un recueil  de cent dix huit linogravures*crée par Lin Shi Khan et Tony Perez en  1935 à Seattle, aux États-Unis. Il fut retrouvé à la fin des années 1990 dans les archives du journaliste communiste Joseph North à la Tamiment Library de l’Université de New-York.L’ouvrage fut traduit par Andrew H. Lee, en 2002 pour l’édition américaine, pour l’édition française se fut  Franck Veyron et la préface fut réalisé par de Robin D. G. Kelley.

Ce recueil est construit en trois parties :

  • L’histoire des neuf de Scottsboro et de la communauté afro-américaine en général.
  • La vie des esclaves de l’Afrique aux Etats-Unis
  • Le combat pour l’égalité et la dignité, aux côtés des blancs opposés a l’esclavage.

On peut facilement distinguer les deux types de dessin, l’un est exagéré comme remplit de colère tandis que l’autre est plus élaboré dans les traits.

Dessin plus caricatural
Dessin plus élaboré

 

*linogravure : C’est un type de gravure qui utilise la « technique d’épargne »(procédé qui consiste a prendre une plaque a enlever des parties, mettre l’encre et pose sur une feuille) mais qui a la différence de la gravure sur bois se fait sur du linoléum.

 

2) Histoire des neufs de Scottsboro

3)Planche à étudier :

Doc 7

Cette linogravure en noir et blanc est la 51eme du livre Scottboro Alabama.Sur celle-ci on peut voir des afro-américains se faisant brûler et pendre à un arbre par des hommes de couleur blanche. Cette action se nomme «lynchage». Les lynchages étaient très courant dans les années 50/60. Les blancs américains n’était pas autoriser à ce genre de pratique mais on ne les arrêtaient pas pour autant .Après une décennie pendant laquelle la situation politique et sociale des anciens esclaves noirs s’améliorait, les lois Jim Crow misent en place une ségrégation. Comme l’esclavage avant elle, cette  ségrégation racial est basée sur une idéologie racial pratiquement sur l’intimidation et la violence contre les noirs afro-américains.

 

 

4) » Strange fruit » de Billie Holliday

Strange fruit est une chansons qui parle de lynchage et autres tortures qu’ont subis les afro-américains.Celle-ci raconte qu’il y a  d’étranges fruits pendu aux arbres (les corps des noirs pendu aux arbres).L’auteur de Strange fruit est Abel Meeropol un écrivain juif qui fut extrêmement choqué de voir des photos de lynchage et c’est pour cela qui eu l’idée d’écrire cette chanson qui fut chanter par Billie Holliday.

« Strange fruit » par Billie Holliday

(Paroles  

Southern trees bear strange fruit

Blood on the leaves and blood at the rootBlack bodies swinging in the southern breezeStrange fruit hanging from the poplar trees.

Pastoral scene of the gallant south

The bulging eyes and the twisted mouthScent of magnolias, sweet and freshThen the sudden smell of burning flesh.

Here is fruit for the crows to pluckFor the rain to gather, for the wind to suckFor the sun to rot, for the trees to dropHere is a strange and bitter crop

(Traduction)

Les arbres du Sud portent un étrange fruit,
Du sang sur les feuilles et du sang aux racines,
Un corps noir qui se balance dans la brise du Sud,
Un fruit étrange suspendu aux peupliers.

Scène pastorale du vaillant Sud,
Les yeux révulsés et la bouche tordue,

Parfum de magnolia doux et frais,

Puis l’odeur soudaine de chair qui brûle !

C’est un fruit que les corbeaux picorent,
Que la pluie fait pousser, que le vent assèche
Que le soleil fait mûrir, que les arbres font tomber
C’est là une étrange et amère récolte.

5)Conclusion

Afficher l'image d'origine
Le président des Etats-Unis M.Obama
un exemple très ambigu de la fin (sic) du racisme.

On  peut en conclure que toutes ces œuvres démontrent le même phénomène de ségrégation que l’on retrouve pour tout type d’action d’une personne de couleur. Cela a quand même permis de mettre fin a la ségrégation .Même si depuis quelques années les Etats-Unis connaissent de nouveau des problèmes de racisme.



Sources des informations :

Réalisé par LISIMA Shana et BOIX Loïs 305

Publié il y a 18th March 2016 par dann marck

0

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s