An ISIS fighter: ‘I was forbidden at the Gates of Heaven…’ | OrientalReview.org

Un combattant de l’EI: “J’étais interdit aux portes du paradis …”

Cette histoire fabuleuse est venue d’Alep, en Syrie plus tôt cette semaine. Un djihadiste de l’Etat islamique âgé de 32 ans a récemment été victime d’une clinique après avoir reçu plusieurs blessures par balles lors d’affrontements avec les forces de l’armée syrienne et a été laissé sans défense par ses camarades combattants sur le champ de bataille. Il a été retrouvé inconscient par les moines du Saint-Catholic Catholic Presbytery d’Ayyash quelques heures après son effondrement. Ils ont porté son corps sur 26 kilomètres pour donner une sépulture avant que cet homme ne revienne miraculeusement à la vie.

Quand il revint à la raison, il raconta au prêtre Hermann Groschlin les visions qu’il avait dans l’au-delà, un événement qui le changea profondément.

“Il m’a dit qu’on lui avait toujours enseigné que mourir en martyr lui ouvrirait les Portes de Jannah , ou Portes du Ciel”, se souvient le prêtre. “Cependant, alors qu’il commençait à s’élever vers la lumière des Cieux, des entités diaboliques, ou des djinns qu’il les appela, apparurent et le conduisirent aux fosses ardentes de l’Enfer. Là, il devait revivre toute la souffrance qu’il avait infligée aux autres et chaque mort qu’il avait causée tout au long de sa vie. Il a même dû revivre lui-même les décapitations de ses victimes » , une expérience que les djihadistes prétendront le hanter pour le restant de ses jours.

198530.p

“Alors Angel lui a parlé et lui a dit qu’il avait lamentablement échoué en tant qu’âme humaine, qu’il serait banni des Portes du Ciel s’il choisissait de mourir, mais que s’il choisissait de revivre, il aurait une autre chance de repentez-vous de ses péchés et marchez à nouveau sur le chemin de Dieu “

Le jeune homme prétend qu’il a été ramené à la vie par moments et s’est finalement converti au christianisme quelques jours plus tard, étant assuré qu’il avait été induit en erreur tout au long de sa vie religieuse dans l’environnement djihadiste.

Le jeune homme, dont les blessures ont étonnamment guéri en très peu de temps, a choisi de vivre parmi les membres du presbytère catholique qui l’ont sauvé du désert et espère que son histoire aidera les autres combattants de l’EI à changer leurs habitudes et à se convertir Seul vrai Dieu.

The breathtaking story of an ISIS jihadist in Syria who experienced clinic death, was saved by Catholic monks and eventually accepted Christian faith.

Source : An ISIS fighter: ‘I was forbidden at the Gates of Heaven…’ | OrientalReview.org

Advertisements

One thought on “An ISIS fighter: ‘I was forbidden at the Gates of Heaven…’ | OrientalReview.org

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s