BALLAST | Philippe Pelletier : « L’émancipation individuelle n’est possible que par l’émancipation collective »

" LIBERTÉGÉRIE "

 

Philippe Pelletier : « L’émancipation individuelle n’est possible que par l’émancipation collective »


Entretien inédit pour le cienite de Ballast

« Géographie et anarchisme sont historiquement reliés par une histoire peu connue mais essentielle », avance ainsi Philippe Pelletier, auteur de vingt livres et membre de la Fédération anarchiste. Nous retrouvons le géographe dans un café de la capitale. Cheveux blanchis par une petite soixantaine d’années et blouson en cuir noir. L’homme, familier du Japon et lecteur attentif du communard Élisée Reclus, cultive quelque méfiance à l’endroit des décroissants, des technocritiques et des militants antispécistes ; notre rédaction héberge plusieurs d’entre eux : l’occasion d’en discuter.


Pourrait-on dire que la géographie est une discipline anarchiste ?

Si je me considère comme géographe libertaire, ou géographe anarchiste, je conteste en revanche l’idée d’une géographie libertaire en tant que discipline…

Voir l’article original 4 178 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s